Dépression saisonnière : boostez votre sérotonine !


Relaxation

Manque de lumière naturelle, journées plus courtes, températures en chute... quand l’hiver s'installe, certaines personnes souffrent malheureusement de dépression saisonnière.


Une étude présentée au congrès ECNP (European College of Neuropsychopharmacology) en 2014 prouve qu’un trouble de la régulation de la sérotonine pourrait en être à l’origine.


La sérotonine est un neurotransmetteur, c’est-à-dire un composé chimique synthétisé et libéré par vos neurones afin de communiquer au sein de votre système nerveux et d’influencer votre comportement.


La sérotonine c’est la sérénité ! Elle apporte de manière caricaturale la zen attitude. Elle agit sur la joie de vivre et la bonne humeur, favorise la détente et l'apaisement, freine l’anxiété, régule l’appétit, intervient dans le rythme circadien (éveil-sommeil), contrôle la douleur et agit sur votre température corporelle.


Si vous manquez de sérotonine, vous pouvez être sujet à l'hyperémotivité, l’anxiété, l'impulsivité, l’irritabilité, l’intolérance au stress ou à la frustration, la tristesse (voire aux idées suicidaires), aux cauchemars, aux insomnies et aux compulsions sucrées.


La sérotonine est synthétisée à partir du tryptophane, un acide aminé essentiel devant être apporté par l’alimentation car l’organisme ne sait pas le fabriquer. Dans le cerveau, le tryptophane est transformé en 5-htp (5-hydroxytryptophane), puis en sérotonine en présence de la vitamine B6 (pyroxidine) et enfin en mélatonine (hormone du sommeil).


La sérotonine est synthétisée particulièrement vers 16h-17h, d’où l’importance de prendre un goûter riche en tryptophane : fruits secs ou oléagineux, banane, chocolat noir > 80%...


Les recommandations nutritionnelles se situent entre 500 et 2000mg / j pour un adulte. Les tables de composition nutritionnelle des aliments ne détaillent pas leur teneur précise en tryptophane. Les sources de tryptophane sont le riz complet, les oeufs, les viandes et volailles, les poissons, les produits laitiers, les protéines de soja, les légumineuses, la levure de bière, le chocolat noir, les fruits secs et les oléagineux, les bananes...


Attention !

Le tryptophane est fragile et détruit partiellement par la cuisson, ce qui explique un grand nombre de carences.

L’alcool, la grossesse, la ménopause et les troubles intestinaux dégradent fortement le tryptophane.


Si vous souhaitez vous supplémenter, le Griffonnia simplicifolia peut être une solution. Il est riche en 5-htp, un précurseur de la sérotonine. C'est une plante légumineuse grimpante présente dans la savane, les broussailles et la forêt de l'Afrique de l’Ouest. Elle porte des fleurs vertes qui donnent des cosses noires. Ses principes actifs se trouvent dans la graine. Renseignez-vous avant l'achat de tout complément alimentaire. La prise de Griffonnia simplicifolia est contre-indiquée en cas de prise d’antidépresseurs ou de contraception hormonale, de grossesse ou d'allaitement, d'épilepsie ou de sclérodermie.  

Et si vous voulez restez zen en activant la sérotonine, prenez garde aux excès de dopamine. Celle-ci est générée par l'abondance de tout ce qui procure un plaisir immédiat : aliments sucrés, alcool, voire réseaux sociaux (je vous invite d'ailleurs à visionner les vidéos d'arte sur le sujet).



En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.