4 Français sur 5 sont carencés en vitamine D !


La vitamine D, la vitamine du soleil

Manque de soleil, alimentation vegan, peu de poissons gras dans votre assiette... Et si vous faisiez partie des 80% de Français carencés en vitamine D ?


La vitamine D ou calciférol est une vitamine liposoluble (elle se mélange aux graisses), c’est-à-dire qu’elle est stockée dans votre corps (foie, muscles et tissus adipeux). On la considère de plus en plus comme une hormone tant elle intervient dans de nombreuses réactions biochimiques.


La vitamine D permet de :

- stimuler votre système immunitaire en jouant un rôle dans la maturation de ses cellules

- préserver vos tissus osseux et musculaires en favorisant l’absorption intestinale du calcium et du phosphore : elle participe activement à la minéralisation et à la consolidation du tissu osseux et des dents, raison pour laquelle elle joue un rôle très important dans la prévention et le traitement de l’ostéoporose

- prévenir le déclin prématuré des fonctions cognitives et intellectuelles

- faciliter la récupération musculaire


La vitamine D peut être apportée par l’alimentation ou synthétisée dans votre organisme sous l'action des rayons UVB lors d'une exposition au soleil.


Les apports nutritionnels conseillés en vitamine D sont d’environ 15µg / j (soit 600 UI) pour un adulte entre 18 et 50 ans. 80% de la population française adulte serait carencée (étude SUVIMAX 2012). Les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les végétariens sont des populations à risque de déficience.

Les signes cliniques de carence en vitamine D sont l'ostéomalacie et le rachitisme, la baisse de tonus musculaire, les crises de tétanie ou les convulsions et parfois l'anémie.


Les sources alimentaires de vitamine D sont principalement les poissons ((foie de morue (56µg / 100g), hareng (22µg / 100g), sardine et maquereau (22µg / 100g), saumon cuit (9µg / 100g), thon (6µg / 100g)) ou le foie de veau ( 3µg / 100g) ou le jaune d’œuf (2 µg / 100g).

La vitamine D est toxique à haute dose. Si vous vous supplémentez, ne dépassez pas les AJR ! Dans ce cas, je vous conseille les formes liquides en gouttes type D3 du laboratoire D-Plantes (en formule végétale ou animale) à prendre au quotidien plutôt que les ampoules prescrites par votre médecin qui contiennent un additif alimentaire (E 321 butylhydroxytoluène), soupçonné d'être cancérigène, et un édulcorant artificiel à éviter (E 954 saccharine).


Si vous souhaitez en savoir plus sur la vitamine D, je vous invite à visionner l'interview "Carence en vitamine D"diffusée sur Europe 1 le 16septembre 2015.



En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.